Entre l’idée que nous avons et la réalisation de celle-ci, il y a souvent un ennemi majeur : nos craintes ! Les craintes liées à nos échecs passés, à notre sentiment d’incompétence, et à toutes les fausses bonnes excuses que nous nous cherchons.

Et pourtant, si cette idée est géniale et qu’elle va impacter positivement la société, il est dommage de priver le reste du monde de celle-ci. Alors, aujourd’hui, nous souhaitons vous donner 5 clés d’action pour vous relever, vous lancer et vous encourager à foncer !

1. Cette idée : est-ce à moi de l’accomplir ?

Une idée peut nous habiter mais selon les personnalité de chacun, certains peuvent avoir des centaines d’idée par jour ! Faut-il toutes les accomplir ?

La première clé c’est de faire le tri ! Il est important de se demander sur quelles idées réellement nous concentrer car la dispersion est un des premiers obstacles à la réalisation d’un projet. Vous avez ensuite deux options.

La première option est de partager nos bonnes idées avec les bonnes personnes. Certains rêves ne sont pas faits pour être menés à bien par soi-même mais peuvent être faits sur mesure pour un voisin, un ami, un collègue, un proche. Pourquoi ne pas partager une bonne idée avec une personne dont le profil correspond. Vous allez peut-être déclencher une vocation !

La seconde option est que cette idée doit être concrétisée par vous-même ! Après la « passoire à idée », retenons la seconde option : vous allez mener votre idée jusqu’à la concrétisation !

2. Une question fondamentale : Qui suis-je ?

L’étape de la connaissance de soi est importante car lors de la réalisation d’un projet, nos forces, mais aussi nos faiblesses, ressortent fortement ! Dès le premier obstacle nous sommes vite tentés de nous dire « Je ne suis pas fait(e) pour ça ! » ou « Je ne peux pas parce que je ne suis pas … ».

Vos expériences professionnelles peuvent vous donner des indications sur vos talents et vos limites. Votre entourage peut aussi vous dire les forces qu’ils voient en vous mais aussi les points à travailler. C’est très utile et cela peut vous faire gagner du temps.

Il existe également des tests qui peuvent révéler des aspects de votre personnalité, nous vous proposons deux tests dans cet article pour vous permettre de commencer ou continuer ce travail :

Accès au test MBTI   Accès au test sur les 8 formes d’intelligence

Avoir une bonne connaissance de soi est une bonne chose mais cela n’empêchera pas les pressions et les doutes de venir. Dans ces moments-là, la conviction que c’est bien à vous de réaliser cette idée va vous permettre de passer les épreuves sans laisser tomber !

3. Je ne me suffis pas à moi-même

Un adage bien connu dit : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Dans un projet, il est rare qu’une personne ait toutes les compétences nécessaires pour accomplir toutes les tâches. Faire le point concernant les personnes qui nous entourent, ainsi que leurs compétences, peut permettre de s’entourer des bonnes personnes au bon moment.

Vous avez certainement rencontré des entrepreneurs, des leaders, ou des personnes ayant des compétences particulières, et qui pourront vous accorder une demi journée, 1 heure, une semaine, un coup de téléphone ou carrément intégrer votre équipe projet. Vous pourriez être surpris en vous ouvrant aux bonnes personnes, de l’aide, ou des conseils précieux que vous pourriez recevoir. Par exemple, les questions comptables ou juridiques peuvent être des freins importants et un appel téléphonique bien ciblé peut déverrouiller votre situation et vous faire gagner du temps et beaucoup d’énergie !

Alors que vous demandez de l’aide, vous aurez certainement l’occasion d’aider à votre tour cette personne ou une autre. Travailler en équipe créé un beau cercle vertueux ! Nous avons testé pour vous et nous approuvons.

Vous pouvez également bénéficier d’un accompagnement professionnel qui peut se révéler très utile pour acquérir des compétences en gestion de projet, en marketing, en communication ou encore par exemple en gestion de budget. Pour en savoir plus sur la possibilité de bénéficier d’un accompagnement professionnel vous pouvez visiter notre site et découvrir les services Koach !

4. Mes paroles ont de l’importance

Ce que vous dites à propos de vous-même, de votre projet ou des situations que vous traversez au fil de la réalisation de votre projet, a de l’importance ! Les circonstances peuvent sembler très difficiles, plus particulièrement dans la phase de lancement. Les vents peuvent sembler violents et contraires, mais c’est notre attitude en traversant ces tempêtes qui va faire que y survivons ou pas. Le découragement et les craintes peuvent refaire surface et nous paralyser mais ces périodes sont extrêmement formatrices et nous rendent plus forts si on arrive à les traverser.

Combattre le découragement ! Ce n’est pas par des paroles négatives guidées par nos craintes que la tempête se calmera. Dans ces moments-là c’est important de parler à une personne de confiance qui aidera à passer le cap. Prononcer des paroles d’encouragement et déclarer des paroles constructives influence le futur !

5. Mes actes également

Dans une phase de rédaction et de lancement de projet, on peut vite se sentir « freelance », sans cadre, patron de soi-même. Cette période est cruciale car c’est à ce moment-là que la construction du projet se fait. La concentration sur les objectifs, la gestion du temps et des priorités, ne pas remettre à plus tard les tâches, prendre les bonnes habitudes, un un mot : la discipline. Cette période peut être marquée par la solitude et le découragement mais l’enjeu est fort ! Les actes posés dans cette période vont avoir beaucoup d’influence sur la construction et le développement de votre projet.

Planifier avec précision son temps (en intégrant les plages « imprévus ») et organiser les tâches permet de développer de l’endurance, et arriver à courir le marathon qu’est la naissance d’un projet. Le but est de tenir dans la durée et de ne pas s’épuiser dans les premiers mètres.

Ces quelques astuces ne représentent pas une liste exhaustive, mais donnent quelques pistes pour se lancer en mettant des bases solides !

Pour conclure en trois mots :

* traduction de Make it happen : Rendez le possible