1.  Une réflexion stratégique et d’organisation. Pour quoi ? Comment  ?

Qu’on le veuille ou non, générer plus de ressources qu’elle n’en consomme est la finalité d’une entreprise et une des clés de sa pérennité. De nombreuses initiatives  de création ou de développement d’entreprises, souvent excellentes, n’ont pas pris cette exigence suffisamment en compte. En conséquence, les projets ont été mal mis en œuvre et ont fini par coûter plus que ce qu’ils ont rapporté.

Il y a dans cette vision de l’entreprise plusieurs risques. On pense assez spontanément à ce que perd l’entreprise (et donc ce que perdent les personnes). Mais, l’autre conséquence malheureuse est de voir l’initiative décriée et peut-être abandonnée, considérée à tort comme non pertinente, en raison d’un échec causé par une préparation incomplète.

Trop d’initiatives souvent bien inspirées meurent ainsi injustement.

 2.  Comment développer un projet pertinent sur des bases solides et pérennes  ?
Une stratégie globale et homogène

Si vous souhaitez développer un projet, en tant que porteurs de projet, vous aurez besoin d’un accompagnement pour développer une réflexion stratégique qui se formalisera sous la forme d’un Business Plan Global. Ce dernier a pour l’objet de bien définir toutes les composantes du projet en terme d’objectifs et de ressources à mobiliser, et se décompose comme tel :

  • Le Business Model – qui traduit de façon schématique comment l’entreprise va réaliser ses ventes, générer des revenus ;
  • Le Plan Marketing – qui identifie et explique le marché concerné par le projet, et qui traduit ensuite les actions marketing entreprises pour atteindre les objectifs commerciaux fixés pour l’entreprise pour une période donnée ;
  • Le Schéma Directeur d’Organisation – (voir le principe ci-après point 4) ;
  • Le Plan Financier – qui mentionnera les flux financiers générés par le projet, et qui précisera comment sera financé son lancement ;
  • Le Plan de Communication global – qui rassemble l’ensemble des actions de communication prévues pour promouvoir une entreprise, une marque, un événement ou un projet au sens large ;
  • Le Plan de gestion des Ressources Humaines – qui précisera les besoins spécifiques en personnes et en compétences pour ce projet ;
  • Les aspects juridiques, induits par la mise en oeuvre et l’intégration de ce projet dans l’entreprise.

Dans le sens de la problématique posée, la composante organisationnelle de ce Business Plan mérite d’être abordée un peu plus précisément. Les autres composantes requièrent tout autant d’attention et de soin, et devront faire l’objet d’articles et de présentations ultérieures.

3.  La conduite d’un projet sous l’angle de l’organisation

Le but final de tout projet d’organisation est la mise œuvre des solutions, des structures et des moyens permettant à l’entreprise de réaliser son objet. Il définit les solutions optimales mises en œuvre par l’entreprise pour répondre aux attentes des acteurs de l’entreprise : internes et externes.

Cela signifie donc des choix successifs et des priorités à établir

Les choix faits à ce niveau entraînant souvent des investissements importants, ils ne seront que difficilement remis en cause par la suite. D’où le besoin impératif de bien les réfléchir AVANT de démarrer l’activité.

Pour mener à bien un projet d’organisation et de structuration d’entreprise, plusieurs composants sont à maîtriser :

  • La connaissance et la constitution de l’outil « Schéma Directeur d’Organisation »,
  • Une méthodologie de conduite de projets,
  • Le développement des systèmes d’information et de communication,
  • Les phases de tests et de démarrage en situation réelle de l’ensemble.

Chacun de ces composants obéit à des objectifs précis et s’appuie sur une méthodologie rigoureuse. Ils visent tous ensemble à assurer la meilleure organisation et efficacité à la structure, et donc à optimiser les gains et les bénéfices attendus.

Ces phases de développement et d’étude, trop souvent négligées, sont nécessaires à une bonne réussite de TOUT projet quel qu’il soit, du plus petit au plus important. Seuls le niveau de détail et le temps consacré à chaque partie varient selon la taille du projet. Mais la démarche doit rester la même, faute de quoi des aspects du projet risquent de ne pas être étudiés suffisamment bien et d’engendrer des difficultés ultérieurement en phase opérationnelle.

4.  Ce « Schéma Directeur d’Organisation », qu’est ce que c’est ?

Le Schéma Directeur d’Organisation est un outil de décision et de planification sur plusieurs années qui permet d’assurer la cohérence et l’opérabilité par tous les acteurs de l’entreprise des solutions organisationnelles retenues pour l’entreprise.

Il doit garantir que la stratégie fixée pour l’entreprise sera bien développée et portera les fruits attendus. Il permet de conduire un projet d’organisation et d’analyse des besoins selon une démarche rigoureuse et structurée pour assurer pertinence et pérennité. Cette étude doit s’attacher à vérifier que les solutions proposées garantissent bien l’atteinte et la satisfaction des enjeux et des gains dans la durée. Sa « profondeur de vue » est classiquement de 5 ans.

Il se décompose en plusieurs phases. La première consiste à mesurer les enjeux et les gains attendus par la réalisation du projet.  Ensuite il faut recenser les attentes des utilisateurs et des bénéficiaires, et en fonction de cela, faire le choix des solutions conceptuelles à mettre en œuvre. Il permet de faire les choix stratégiques, de prendre les bonnes orientations et de définir un plan d’action global et pour chaque acteur de l’entreprise.

En savoir plus sur le Schéma Directeur d’Organisation et les autres outils de préparation ?

Si vous êtes curieux d’en apprendre plus et de vous préparer à une aventure d’entrepreneur, l’équipe de Dynamis Finances peut vous aider à développer cette démarche pour donner de la force et de la pérennité à vos travaux. Pour aller plus loin, vous pouvez nous prendre contact avec nous et nous exposer vos besoins. A vos claviers !