Créer une entreprise, créer son propre emploi, aider sa communauté, servir les autres à travers une nouvelle activité…

… les raisons et les motivations ne manquent pas pour se lancer dans un projet entrepreneurial. Rêver grand, vouloir être altruiste, espérer gagner sa vie en lançant un projet sont des motivations bien connues, mais il y a aussi quelques autres bénéfices personnels très pratiques à tirer du développement de projet, qu’il soit petit ou grand.

Le financement participatif se fait autour de projets ayant besoin d’être financés. Et le simple fait de travailler sur des projets collectifs ou individuels, impliquant la question financière, permet d’apprendre à n’importe quel âge (même très jeune) l’importance de la planification, du travail en équipe, de « l’argumentaire de vente » ou de la façon dont on gère des clients ou des personnes à qui l’on rend un service ou une prestation par exemple.

Voici 8 compétences-clés que l’on peut acquérir en se lançant dans un projet et dans une campagne de crowdfunding :

Libérer le potentiel entrepreneurial :  Rien ne vient de rien, et pour faire changer les choses, il faut être actif. Décider de travailler sur un projet est le premier pas vers l’action, et c’est en essayant que l’on peut obtenir de nouvelles compétences professionnelles et développer le sens des affaires. C’est en osant que l’on peut constater qu’avec un peu de connaissance et d’ingéniosité il est possible d’avoir un impact sur le monde autour de nous.

Devenir pragmatique et passionné : Démarrer un projet, même de petite échelle, peut créer une vocation et inculquer une véritable passion d’apprendre. En démarrant, les porteurs de projet obtiennent plus de contrôle sur leurs perspectives d’avenir, apprennent le prix du succès, ainsi que les leçons positives d’un échec éventuel.

Savoir travailler en équipe : Les projets concernés par le crowdfunding ne se font pas souvent seul, au contraire ils permettent généralement de travailler au sein d’équipes de développer des compétences de communication et de négociation. Que ce soit en relation avec des membres de l’équipe, des partenaires, de futurs fournisseurs, de futurs clients ou d’investisseurs, apprendre à « jouer en équipe » est un atout, peu importe le domaine où il s’applique.

Préparer et planifier un projet : L’élaboration d’un business plan efficace et cohérent vous oblige à vous asseoir et à réfléchir à tout ce qui sera nécessaire : élaborer des stratégies sur la façon dont vous allez réaliser votre projet, de quelles ressources vous aurez besoin et combien de temps tout cela va vous prendre. Il s’agit de la gestion de projet, et c’est une grande partie de tout travail impliquant des responsabilités. C’est à travers l’expérience que s’apprend et se maitrise cette science. Et elle permet de développer une meilleure compréhension des enjeux et des processus impliqués, pour permettre à chaque porteur de projet d’acquérir un réel savoir-faire de manager.

Réaliser « l’argumentaire de vente«  éclair de son idée : Lors de la campagne de crowdfunding d’un projet, vous devez vendre votre idée au grand public. Cela signifie que vous devez travailler sur ce qui les attire, et présenter votre contenu d’une manière à encourager les gens à investir. « Pitcher » une idée, dans le jargon entrepreneurial, veut dire être capable de se vendre en quelques minutes, et amener les gens que vous ne connaissez pas à être convaincus que vous êtes réellement fiable, compétent, et que votre idée est la bonne. C’est une compétence fondamentale pour tout ambassadeur de projet, et qui peut toujours être valorisée plus tard en cas de recherche d’un nouvel emploi.

Budgétiser un projet : Connaitre les besoins de financement de son projet est nécessaire, et savoir comment les fonds devront être dépensés est l’une des compétences les plus précieuses acquise ou développée à partir de la création d’un projet en crowdfunding. Le plus grand bénéfice de cette compétence, c’est qu’elle est utile absolument partout : les porteurs de projets seront en mesure de l’utiliser tout au long de leur vie, dans le travail, ainsi qu’à la maison (si ce n’était pas déjà le cas). Ce travail d’anticipation et de gestion permet d’apprécier réellement ce qu’est l’argent et quelle est son influence et sa valeur dans le monde actuel.

Développer ses compétences commerciales et digitales y compris les médias sociaux. Convaincre le grand public d’investir dans votre idée à travers le financement participatif permettra l’apprentissage de beaucoup de compétences marketing utiles, très attractives pour de futurs employeurs potentiels. La palette de vos talents pourra s’élargir en allant du réseautage professionnel et efficace sur Facebook et Twitter, jusqu’à la production de vidéos de présentation de votre projet, par exemple.

Apprivoiser avec soin la clientèle : Un projet entrepreneurial enseigne également l’importance de la recherche de clients ou de contributeurs. Il ne s’agit pas de prendre tout l’argent et de s’enfuir avec. Il est recommandé de donner quelque chose en retour et de rester en contact avec la communauté de contributeurs et de sympathisants. Fondamentalement, apprendre à prendre soin de ses clients et de ses soutiens favorise énormément le développement des compétences en communication, en particulier comment traiter les requêtes et les plaintes.

 

Tant de personnes utilisent désormais des plates-formes crowdfunding pour lancer des entreprises et financer leurs rêves, qu’il n’est pas surprenant de constater que même des jeunes se joignent à la vague de « crowdfunders ». Ces projets de levée de fonds sont très variés, et on peut y trouver des idées de projets personnels, des œuvres de solidarité, des entreprises sociales et même le lancement d’entreprises high-tech. Encourager les jeunes à s’impliquer tôt et investir dans le développement de leurs compétences peut nourrir chez eux un fort esprit d’entreprise, favorisant un avenir prometteur et plein d’opportunités malgré les difficultés du marché de l’emploi qui les touchent.

Au-delà de l’objectif de la collecte de fond pour un projet ou une cause, une campagne de financement participatif est également un processus pour des personnes de tous âges qui permet de développer des compétences utiles, valorisables, transférables à d’autres domaines, et que l’on peut utiliser tout au long de sa vie. Cette acquisition de compétences booste la confiance en soi, crée de l’innovation, favorise la communication : une combinaison gagnante qui peut attirer les employeurs potentiels. Au final, même s’il peut arriver que la réussite du projet ne soit pas au rendez-vous, le simple fait de lancer ou s’impliquer dans un projet de crowdfunding – même modeste – enseigne des compétences-clés de réussite, quel que soit son domaine ou son envergure.

 

Inspiré par : How Crowdfunding Can Give Young People Key Skills To Succeed In Life